AU PAYS DES ENFANTS PERDUS

by Lems

/
1.
Je me suis baladé dans des paysages étranges Où des filles aux long cous graciles singent les anges Et leur fredonnent des chansons aux refrains de cristals Pour mieux leur lacérer et le coeur et leurs yeux d'opales Je me suis aventuré aux quatre coins de l'abstrait Où l'extérieur de l'intérieur devient l'essentiel attrait Où l'infiniment petit est tout à coup cosmique En étant qu'une partie d'un tout petit éléctron atomique J'y ai entendu des chants de sirènes malsaines Aux seins pâmés sous leurs doigts crochés dans leur vulves d'ébènes Qui t'attirent sur des routes aux queues de poissons mortelles Où ce sont tes idées qui doublent et qui tuent à la pelle Car leurs paradis sont fait d'articielles douceurs Ne t'abreuve jamais de leur imaginaire saveur Si tu les vois mon frère si tu les vois douce soeur Ferme tes yeux et cadenasse ton coeur Je me suis baladé dans des paysages étranges Où des filles aux longs cous graciles singent les anges Si tu les vois mon frère si tu les vois douce soeur Ferme tes yeux et cadenasse ton coeur ... cadenasse ton coeur. Hugues Lemoine paroles et musique 1999
2.
(free) 04:09
Trop vieux pour cultiver la terre Trop vieux pour mener le combat Trop vieux pour continuer la guerre Quand on sait qu'on ne la gagnera pas Voila le monde qu'on te laisse Fais ce que tu peux Voila le monde qu'on te laisse Fais ce que tu peux On me demande comment c'était Et je raconte des souvenirs Je parle parle toute la journée Mais quel projets me font tenir Voila le monde qu'on te laisse Fais ce que tu peux Voila le monde qu'on te laisse Fais de ton mieux Paroles Stephane Libert Musique et interprétation Hugues Lemoine 1999
3.
Nous étions les petits princes Des jeunes villes verticales La vie alors nous Semblait mince Nous habitions loin des étoiles La lâcheté nous faisait rire Quand elle était celle de ceux Qui plus vieux que nous craigant le pire Ne soufflaient plus la fuméee bleue Quand nos ailes tombèrent La chute longue Quand nos ailes tombèrent La chute longue Regarder les années passer Commes des chances qui s'éloignent Regarder les années passer ... running away Nous nous sentions de jeunes anges Et comme le vent nous portait Nous regardions de haut la fange Le temps nous laissait étrangers Et quand le monde eut tourné Plus de cent fois nous laissant là D'un coup de vent sec et glacé Le sort nous désigna du doigt Quand nos ailes tombèrent La chute longue Quand nos ailes tombèrent La chute longue Regarder les années passer Commes des chances qui s'éloignent Regarder les années passer ... running away Nous étions les petits princes Des jeunes villes verticales La vie alors nous emblait mince Nous habitions loin des étoiles Quand nos ailes tombèrent La chute longue Quand nos ailes tombèrent La chute longue Regarder les années passer Commes des chances qui s'éloignent Regarder les années passer ... running away Paroles Stephane Libert Musique et interprétation Hugues Lemoine 1999
4.
(free) 04:17
Prende un bateau Laisser monter le niveau de l'eau Et que le courant emporte Vos idées vielles vos idées mortes Accueillir à mon bord Des gens que vous pensiez morts Pour les emmener loin d'ici Où l'air n'est pur que par ennui Laisser le vent s'engouffrer Dans les voiles Se laisser flotter Se guider aux étoiles Attendre pour dormir De voir l'horizon pâlir Couper les amarres Tout jeter pour partir Pour partir pour partir Quitter le port Sentir en soi qu'on est de nouveau fort Laisser dire laisser faire Payer son dernier loyer en enfer Et quand même ouvrir les yeux Pour voir enfin le visage de ceux Qui ne croyaient plus en la lumière Gardaient leur âme sans savoir qu'en faire Laisser le vent s'engouffrer dans les voiles Se laisser flotter Se guider aux étoiles Attendre pour dormir De voir l'horizon pâlir Couper les amarres Tout jeter pour partir Pour partir pour partir Tourner le dos à ceux qui ont le pouvoir des mots A ceux qui gravent sur des tablettes Nos noms lorsque nos vies s'arrêtent A tous toujours y croire Le vent nous porte tant d'espoirs Que nos cales en sont pleines Et que la place manque pour la peine Laisser le vent s'engouffrer dans les voiles Se laisser flotter Se guider aux étoiles Attendre pour dormir De voir l'horizon pâlir Couper les amarres Tout jeter pour partir Pour partir pour partir Paroles Stephane Libert Musique et interprétation Hugues Lemoine 1999
5.
(free) 03:57
I can't fly so high I can't fly so high I can't read in yours dreams at niht I can't bring you the moon tonight I can't hold your hand I can't hold your hand It is time for you to understand I will never be your boyfriend It is time for you to understand I will never be your boyfriend It's an oedipian song All the fathers in the world Sing an oedipian song It's an oedipian song All the fathers in the world sing an oedipian song I am not the great wizard I am not the great wizard Abusing you make me working so hard When i look at you i see my best card You can't marry me You can't marry me Your mother says it is not a good idea Dad can't marry you because he marries me Your mother says it is not a good idea Dad can't marry you because he marries me It's an oedipian song All the fathers in the world Sing an oedipian song It's an oedipian song All the fathers in the world Sing an oedipian song It's an oedipian song All the fathers in the world Sing an oedipian song Paroles Stephane Libert Musique et interprétation Hugues Lemoine 1999
6.
Suspendu dans le vide Comme un ange sans ailes Mon dieu vue de si haut Que la terre semble belle Héloïse Héloïse Ton père est une étoile enfin Et si je tends les bras J'ai la terre dans mes mains Lasts news from the moon Lasts news Lasts news from the moon Lasts news Le silence n'est troublé Que par mon souffle lent Je chuchote des mots Que personne n'entend J'ai coupé le radio Et j'ai décroché le lien Et je vois s'éloigner Le vaisseau d'où je viens Lasts news from the moon Lasts news Lasts news from the moon Lasts news Même après que mon sang Soit figé dans mon coeur Mes yeux seront ouverts Sur un monde qui meurt Même si ma vie s'arrête Non je ne serai jamais mort Camille chante pour moi Pour ton père qui s'endort Lasts news from the moon Lasts news Lasts news from the moon Lasts news Même après que mon sang Soit figé dans mon coeur Mes yeux seront ouverts Sur un monde qui meurt Même si ma vie s'arrête Je ne serai jamais mort Cathou chante pour moi Pour ton homme qui s'endort Ce sont les Lasts news from the moon Les lasts news Lasts news from the moon Lasts news mes amours Paroles Stephane Libert (adaptées par Hugues) Musique et interprétation Hugues Lemoine 1999
7.
(free) 04:28
J'ai gravé sur ma peau le prénom d'une fille Sitôt l'encre séchée elle m'a dit adieu Amours déçus surtout n'oublies pas la cédille Mon bras s'est infecté le tatoo était bleu Marie Chantal Geneviève Alice Vivent sur mes bras mon dos mes cuisses Mais aucune d'elle c'est clair ne vis Ni dans mon coeur ni sur mon coeur Mon corps sera bientôt un beau calendrier Marqué de saintes pures et de Marie-Madeleines Chacune un joli clou pour accrocher ma peine Sur l'un d'entre eux je mettrai âme en peine Chambre à louer Marie Madeleine Chantal Alice Vivent sur mes bras mon dos mes cuisses Mais aucune d'elle c'est clair ne vis Ni dans mon coeur ni sur mon coeur Encore quelques conquêtes et la place manquera Pour La qui sera celle je garde un endroit sûr Son nom sera caché écrit à petits pas On ne pourra le lire que quand je serai sûr Marie Chantal Geneviève Alice Vivent sur mes bras mon dos mes cuisses mais aucune d'elle c'est clair ne vis Ni dans mon coeur ni sur mon coeur J'ai gravé sur ma peau le prénom d'une fille Sitôt l'encré séchée elle m'a dit adieu Amour déçu surtout n'oublies pas la cédille Mon bras s'est infecté le tatoo était bleu Marie Chantal Geneviève Alice Vivent sur mes bras mon dos mes cuisses Mais aucune d'elle c'est clair ne vis Ni dans mon coeur ni sur mon coeur Paroles Stephane Libert (adaptées par Hugues) Musique et interprétation Hugues Lemoine 1999
8.
(free) 03:51
Sortie de votre lit Vous me semblez moins belle La soie de vos dessous Vous cachait à merveille Vous me blesseriez bien D'un tesson de bouteille Qu'il en soit donc ainsi Tant que c'est du Chanel Je veux de la décadence Décadence avec élégance Je veux de la décadence Décadence avec élégance Vos cris de femme folle Me semble dissonants La sonate qui joue Est si belle et si pure Vous pourriez c'est le moins Respecter la mesure Déja vos gémissements Etaient à contretemps Je veux de la décadence Décadence avec élégance Je veux de la décadence Décadence avec élégance Je vous quitte sur l'heure Mon épouse m'attend Si par chance le chagrin Vous poussait à l'extrême Claquez fort la fenêtre Après vous en sortant Le feu est allumé Mais il fait frais quand même Je veux de la décadence Décadence avec élégance Je veux de la décadence Décadence avec élégance Paroles Stephane Libert Musique, interprétation & autoproduction Hugues Lemoine 1999

about

Au pays des enfants perdus 1999

credits

released December 22, 2017

Paroles Stephane Libert et Hugues Lemoine 1999
Musique & interprétation Hugues Lemoine 1999

license

all rights reserved

tags

about

Lems Bordeaux, France

Serial rêveur compulsif

contact / help

Contact Lems

Streaming and
Download help

Report this album or account