PLUS SEC TU MEURS

by Lems

/
  • Streaming + Download

    Téléchargement immédiat de "PLUS SEC TU MEURS" en 320k mp3, Flac ou tout autre format que vous souhaiteriez.

    Immediate download of 2-track album in your choice of 320k mp3, FLAC, or just about any other format you could possibly desire.

      €4 EUR  or more

     

1.
06:03
2.

about

Maquette d'un cd en devenir intitulé provisoirement "Plus sec tu meurs" ...

credits

released January 1, 2007

© Paroles et musique Hugues Lemoîne
Adhérent Sacem France

tags

license

all rights reserved

about

Lems Bordeaux, France

Sérial rêveur compulsif irradié là à l'océan par un soleil estival éblouissant et souriant bêtement face à l'impitoyable objectif de sa fille esbaudie devant si niaise grimace ... pathétique non ?

contact / help

Contact Lems

Streaming and
Download help

Track Name: Il dort
Il dort ...

Les Yeux grands ouverts
Quand les autres dorment

Il marche la nuit
Dans sa tête de chou
Dont les feuilles tombent
Eternel automne ... il dort

Il traverse les mers
Les déserts sans formes

Des rêves enfuis
De ses yeux de fou
Qui scrutent les tombes
Des pharaons à la gomme .... il dort

Il cherche un amer
Une route, une forme

Un sommeil sans prix
Au fond de ce trou
Avant qu'il ne tombe
Qu'il ne ferme le tome ... il dort

Il voyage aux enfers
Quand ses anges dorment

Il crève la nuit
Ses yeux de hibou
Clignent sous les bombes
D'effroyables hommes ... il dort

Il cherche de l'air
Sans chlorophorme

Un azur ébloui
Où nager partout
Où plus rien ne tombe
Au divin arôme ... il dort

Il dort ...
Track Name: Le temps d'un soupir
C'est le temps d'un soupir ...

C'est le temps d'un soupir
Eternité limpide
Un point d'orgue d'avenir
Une double croche avide

Une saignée à ton âme
qui se meurt de tristesse
Un gros silence infâme
Sur ton amour en liesse

C'est le temps d'un saphir
D'un bijou que tu voles
Pour t'acheter ses rires
Ecraser les bémols

Une heure si sublime
Où tu couches en son sein
Une ronde si ultime
De son sexe à ses reins

C'est le temps des sourires
Des becquées effrénées
Ruades sans mollir
Extases acidulées

Les dièses et les bécarres
Des symphonies lascives
Les cuisines en bazar
Les literies évasives

Et le temps de souffrir
Quand l'absence indiffère
Qu'il vaudrait mieux partir
Qu'on blesse qu'on interfère

De pousser tous les cris
Les mutisme profonds
Blessures cacophonies
Où l'âme sort de ses gonds

C'est le temps d'un soupir ...