PLUS SEC TU MEURS

by Lems

/
  • Streaming + Download

    Téléchargement immédiat de "PLUS SEC TU MEURS" en 320k mp3, Flac ou tout autre format que vous souhaiteriez.

    Immediate download of 5-track album in your choice of 320k mp3, FLAC, or just about any other format you could possibly desire.

      €5 EUR  or more

     

1.
02:16
2.
04:48
3.
4.
06:03
5.

about

Maquette d'un cd en devenir intitulé provisoirement "Plus sec tu meurs" ...

credits

released January 1, 2017

© Paroles et musique Hugues Lemoîne
Adhérent Sacem France

license

all rights reserved

tags

about

Lems Bordeaux, France

Sérial rêveur compulsif

contact / help

Contact Lems

Streaming and
Download help

Track Name: Rescapés
RESCAPES

Perdus dans l'immensité
Ils dérivent sans fin
Les yeux révulsés hallucinés
Passent les miriades de mondes

Perdus loin de leurs cités
De leurs maisons aux toits fins
Aux plafonds enluminés
Aux piscines rondes

Leurs vaisseaux d'apocalyses
Troués de mille parts
Ont fui comme des abeilles
Les enfers qu'ils ont semé

Insectes couleurs de gypses
Aux uniformes regards
Pour que leurs âmes s'éveillent
Cherchent leur hâvre de paix

SOLO

Perdus dans l'immensité
Ils dérivent sans fin
Les yeux révulsés hallucinés
Ils voient les miriades de mondes

Perdus dans l'immensité
Perdus dans l'immensité
Ils dérivent sans fin

1er mai 2016 Hugues Lemoine
Track Name: Surhumains
SURHUMAINS

Ils brûlent la gomme sur des alsphaltes
Comme des enfants sur des chevaux de bois

Leurs monture mécaniques sans pattes
Rugissent leur coeurs perdus aux abois

Et parfois l'un d'entre eux chute durement
Et ça ne leur sert jamais de leçon

ETRE SURHUMAIN ... SORTIR DE LA BANDE ...

Ou dans des carosses étincelants
Ils explosent des records des murs du son

Ou ils se jettent du haut de l'espace
Sans parachute et sans aucun barrage

Pour laisser enfin une petite trace
Pour pouvoir enfin sortir de leur cage

ETRE SURHUMAIN ... SORTIR DE LA BANDE ...

Ils skient et surfent sur d'abruptes pentes
Ils marchent sur des fils entre les montagnes

Au ras des rochers ils volent ils chantent
Ou sur des rings ils vont à la castagne

Sans peur sans haine sans le moindre regret
Juste parceque l'honneur le leur impose

Il tirent dans le tas comme des dératés
Criant le nom de leur Dieu ils s'explosent

ETRE SURHUMAIN SORTIR DE LA BANDE ...

Ils ne savent pas ce qu'ils font mais il le font
Parceque leur instinct leurs gènes demandent

De braver cette mort et leurs démons

ETRE SURHUMAIN ... SORTIR DE LA BANDE ...

ETRE SURHUMAIN ... SORTIR DE LA BANDE ...

ETRE SURHUMAIN ... SORTIR DE LA BANDE ...

7 août 2016 Hugues Lemoine
Track Name: Conquistadores
CONQUISTADORES

Et soudain j'ai vu les nuages
Qui galopaient sous les orages
Comme de grands chevaux en nage
Il déboulaient horde sauvage

Dans le tumulte de la foule
Agglutinés comme les moules
Soldats d'un monde qui s'écroule
Sous leurs boucliers leurs cagoules

FIEREMENT CES CONQUISTADORES
ARBORAIENT LEURS PARURES EN OR
A LA COUR LES REINES DU NORD
INSOUCIANTES IGNORAIENT LA MORT

Ils pourfendaient leurs semblables
Et dans leurs yeux la haine palpable
La fureur incommensurable
Peur et folie incontrôlable

Il s'acharnaient comme des chiens
Sur ce qui n'était plus humain
Qui n'avait plus ni pieds ni mains
Insatiable était leur faim

FIEREMENT CES CONQUISTADORES
ARBORAIENT LEURS PARURES EN OR
A LA COUR DES REINES DU NORD
INSOUCIANTS ILS IGNORAIENT LA MORT

Le sang coulait dans les rigoles
Des femmes hurlaient comme des folles
Toutes les pigogues fuyaient l'atoll
Comme nuée d'oiseaux qui s'envolent

Rien n'échappait à la fureur
De ces effroyables tueurs
Qui distribuaient le malheur
En un méthodique labeur

FIEREMENT CES CONQUISTADORES
ARBORAIENT LEURS PARURES EN OR
A LA COUR LES REINES DU NORD
INSOUCIANTES IGNORAIENT LA MORT

SOLO

Et soudain j'ai vu les nuages
Qui galopaient sous les orages
Comme de grands chevaux en nage
Il déboulaient horde sauvage

Requins et orques attirés
par l'odeur du sang des blessés
Demi vivants ils les dévoraient
Et leurs bateaux ils les croquaient

FIEREMENT CES CONQUISTADORES
ARBORAIENT LEURS PARURES EN OR
A LA COUR LES REINES DU NORD
INSOUCIANTES IGNORAIENT LA MORT

28 mai 2016 Hugues Lemoine
Track Name: Il dort
Il dort ...

Les Yeux grands ouverts
Quand les autres dorment

Il marche la nuit
Dans sa tête de chou
Dont les feuilles tombent
Eternel automne ... il dort

Il traverse les mers
Les déserts sans formes

Des rêves enfuis
De ses yeux de fou
Qui scrutent les tombes
Des pharaons à la gomme .... il dort

Il cherche un amer
Une route, une forme

Un sommeil sans prix
Au fond de ce trou
Avant qu'il ne tombe
Qu'il ne ferme le tome ... il dort

Il voyage aux enfers
Quand ses anges dorment

Il crève la nuit
Ses yeux de hibou
Clignent sous les bombes
D'effroyables hommes ... il dort

Il cherche de l'air
Sans chlorophorme

Un azur ébloui
Où nager partout
Où plus rien ne tombe
Au divin arôme ... il dort

Il dort ...
Track Name: Le temps d'un soupir
C'est le temps d'un soupir ...

C'est le temps d'un soupir
Eternité limpide
Un point d'orgue d'avenir
Une double croche avide

Une saignée à ton âme
qui se meurt de tristesse
Un gros silence infâme
Sur ton amour en liesse

C'est le temps d'un saphir
D'un bijou que tu voles
Pour t'acheter ses rires
Ecraser les bémols

Une heure si sublime
Où tu couches en son sein
Une ronde si ultime
De son sexe à ses reins

C'est le temps des sourires
Des becquées effrénées
Ruades sans mollir
Extases acidulées

Les dièses et les bécarres
Des symphonies lascives
Les cuisines en bazar
Les literies évasives

Et le temps de souffrir
Quand l'absence indiffère
Qu'il vaudrait mieux partir
Qu'on blesse qu'on interfère

De pousser tous les cris
Les mutisme profonds
Blessures cacophonies
Où l'âme sort de ses gonds

C'est le temps d'un soupir ...